LE PLUS MAUVAIS POLAR DU MONDE
Pour commencer, puisons des mauvaises référence pas trop vérifiées. Il semblerait qu'Andy Warhol ait dit que la perfection pouvait résulter de la recherche de l'assemblage de tout le pire...

Me voici donc lancé dans l'écriture en ligne du plus mauvais roman Policier Noir possible. Un Challenge, car je ne suis pas même un amateur conséquent du genre. Il paraît qu'il est considéré comme le comble de la faillite d'avoir recours à la science fiction dans une oeuvre littéraire, il me faut donc trouver un moyen d'intégrer cela dans l'oeuvre.


www.andromedanews.com
la page d'andromeda et julie, arts graphiques - arts plastiques, et bien sûr bande dessinée

Mais avant de finir au Bar à dépenser le maigre argent douteusement gagné, car il est bien connu que les mauvais détectives voient toujours passer sous leurs nez des valises pleines de billets mais finissent l'histoire fauchés, découvrons notre histoire...

english version

du monde de la langue française pour le moment, il n'est pas exclu que les ravages s'étendent un jour à la langue de shakespeare, et d'autres...

une introduction vaseuse, rien de tel pour plomber le début d'une histoire

le barman sera peut être le seul à entendre cette histoire. Mais la retiendra t-il ?

rien n'est moins sûr...

mélange de style, narration, BD, illustration

un mauvais polar doit comporter des morts sanglantes assez nombreuses, non ? j'en frémis d'avance...

 

LE DEBUT 1

Jérôme se réveillait, ou bien il croyait qu'il se réveillait, ou bien il rêvait encore... de la lumière traversait les rideaux défraîchis du petit studio désordonné pour atteindre le lit mal orienté. Jérôme se débattait avec son désir de poursuivre un rêve un peu pénible mais sexuellement gratifiant. Il se voyait au milieu d'un pré en compagnie de quelques femmes dénudées. Des connaissances plus ou moins proches, depuis plus ou moins longtemps. La lumière viendrait à bout de ce rêve. La réalité surgirait à nouveau. La matinée était déjà bien commencée et Jérôme reprenait pied en se demandant ce que cette nouvelle journée allait bien pouvoir lui apporter.

le rêve , par jeneverito

Jérôme était maintenant réveillé et debout dans la pièce bordélique. Mansardé sous les toits, pas riche, Jérôme. Un peu branleur aussi. Avait-il envie de retourner se coucher, il n'en était t pas très sûr finalement. Ce rêve plutôt idiot à propos de jeux sexuels un peu cruels dans la campagne n'était plus assez émoustillant. Direction le sac de céréales pas chères et la bouteille de lait. Un merveilleux début pour une merveilleuse journée. Du moins l'espérait-il. Il se prenait pour un détective (privé). Mais des clients et il en avait plutôt peu. Et pas des affaires de rêve. Une histoire de gruge à la photocopieuse au copy Center du coin, quelques filatures infructueuses et pour plus grosses histoires, quelquefois, un 'adultère médiocrement dissimulés. Mais aujourd'hui Jérôme le savait, quelque chose d'extraordinaire devait arriver ! Oui, mais quoi ? Ça il fallait le découvrir avant la fin de l'après-midi sinon le jour de chance allait sauter. Mais d'où lui venait cette conviction bizarre?

LE CHAT 2

La porte cogne puis s'ouvre...
- Bonjour ! (Belle Jeune Femme à la porte.)
- Co... Comment z’êtes entrées ?
- J’habite dans l’immeuble monsieur le super détective , et en plus le digicode est cassé alors de toutes façons…
- Ah désolé , je , je ne connais pas , pas bien tous les habitants de l’immeuble... Pourtant .. Je devrais .. Je devrais vous avoir euh .. repérée... (je devrais me lever plus tôt)
- Je dois prendre ça pour un compliment ? Galant monsieur hein? Bon , parlons peu mais parlons bien, comme dirait mon père.
- Euh oui , c’est ..c’est quoi qui ..vous amène. (Jérôme là, la trouve très belle; elle sent bon en plus)
- Ma chatte.
- (Gasp) Hein, oui ?
- a disparue…
- Vous voulez que je retrouve votre chat ?
- Une petite chatte rousse
- Et ? (il s'efforce de ne pas bredouiller encore)
- Un peu angora et un peu tigrée , j’ai une photo.
- Ah ? (Un chat , quel business ébouriffant !) mais …
- Vous avez bien un peu de temps ? Je dois partir bosser tout de suite. Un petit billet si vous la trouvez avant ce soir. J'ai peur qu'elle se fasse écraser.

Jérôme ne sait pas comment répondre. Et puis il est déjà sous le charme. Son coeur d'artichaut se met à fondre en douce. Et puis, il n'a rien à foutre c'est vrai aussi. C'est ça ! il va trouver le chat, bonne excuse pour fouiner dans les environs, et il trouvera un meilleurs coup à cette occasion. Ou une meilleure occasion au coup... Enfin, on se comprends...

- "D'accord madame, je vois si je trouve la bestiole..."
Il s'efforce encore de ne pas bredouiller. Il prend tardivement conscience qu'il doit faire une impression assez pitoyable. Il prends aussi tardivement conscience qu'il trouve cette jeune femme totalement charmante

- "Mademoiselle ça ira, merci" , réponds la demoiselle," vous êtes chou, j'y vais , je vais être en retard, il y'a seulement une semaine que j'ai débuté, je dois faire gaffe. Voilà une photo où on voit Tigrette."

Une chouette photo, estivale, dans l'appartement de la miss. En mini jupe, le chat en bas à droite, à ses pieds.

page suivante

j'aime bien ce début car commencer un roman à suspense avec un personnage principal qui se réveille et se demande ce que la journée va bien pouvoir lui apporter est idéal pour plomber un début de scenario.

le simple fait de penser que c'est le pire des débuts lui donne un intérêt incroyable

bizarre, bizarre, c'est trop nul , le bizarre...

 

Collection de clichés sur le looser urbain et le fantasmatique détective privé tombé bien bas

 

joke de très mauvais goût

bien sûr

déjà une contribution d'un lecteur et de son chat : Poupougne

 

 

VEUX TU PARTICIPER ? envoie tes contributions concernant l'aventure, sujet "mauvais polar" à andromeda et julie : andromedanews@hotmail.com

Jérôme Balti - sensitive writer (andromeda et julie squad - Julie - Domi - Yuri - Jérôme)
www.andromedanews.com

2006 - Décembre

toi aussi public...

<<< le logiciel pour organiser vos images - - - - - - - <<< visit to andromeda et julie